La technologie et la numérisation ont changé les règles du jeu dans le secteur immobilier. En particulier, le secteur résidentiel n’a pas été exclu de cette grande «révolution».
Nous savons que le secteur résidentiel n’a pas été parmi les premiers à entreprendre sa transformation numérique. Cependant, nous observons que sa vitesse d’adaptation à la technologie est rapide, et les possibilités infinies.
En ce sens, nous pouvons affirmer que les avantages offerts par l’innovation à l’industrie résidentielle sont évidents, avec des résultats commerciaux qui se traduisent par une plus grande efficacité et rentabilité des processus, principalement.
Millennium Insurance Leader Souscription met en évidence 4 points qui définissent le nouvel acheteur résidentiel:

1. CONNAISSANCES PRODUIT

La connectivité et la technologie permettent à l’acheteur de connaître le marché et le produit qu’il propose, ainsi que les caractéristiques de ses zones d’influence (services, équipements et équipements). Selon Millennium Insurance Leader Souscription, environ 90% de l’acheteur qui cherche un bien immobilier le fait sur Internet, 8 recherches sur 10 sont effectuées à partir d’un appareil mobile, et la moyenne est de 11 recherches dans chaque processus d’achat.
Nous sommes devant un acheteur qui, grâce à la technologie, effectue un filtrage préalable du produit offert par le marché, en écartant au préalable ce qui ne répond pas à leurs exigences. Cet aspect inclut également l’analyse initiale de la viabilité financière à l’aide d’outils numériques pour le calcul des prêts hypothécaires.

2. CONFIANCE ET TRANSPARENCE

Les solutions numériques appliquées au marketing résidentiel, que nous appelons New Ways of Selling, présentent le produit avec un haut degré de fiabilité, ce qui affecte indubitablement la génération de confiance pour l’acheteur.
Cet aspect est particulièrement pertinent dans les outils numériques qui utilisent la réalité virtuelle / la réalité augmentée pour simuler des visites à domicile ou le changement de matériaux et de finitions, par exemple.
Ici aussi, les statistiques confirment que l’utilisation de cette technologie dans le processus de commercialisation peut atteindre une réaction des visiteurs d’environ 27% plus élevée et 34% plus durable qu’avec les systèmes traditionnels. En outre, l ‘«expérience de première main» permet d’augmenter la capacité de rétention du visiteur jusqu’à 80% de plus, car elle vous permet d’expérimenter avec les espaces comme s’il s’agissait d’un jeu vidéo.

3. OPTIMISATION DU TEMPS ET DU COÛT

Millennium Insurance Leader Souscription précise que l’utilisation d’outils numériques permet de faire des économies de temps et de coûts considérables, aspects que le nouveau profil des acheteurs apprécie grandement.
Les différentes solutions numériques permettent une connaissance « à distance » du produit, sans nécessiter de déplacements inutiles et avec les économies qui en résultent. Les visites physiques sont donc réduites au strict nécessaire.

4. PLUS GRANDE AGILITÉ DANS LA PRISE DE DÉCISION

Enfin, la technologie permet de réduire le cycle de marketing immobilier car elle facilite la prise de décision d’achat, accélérant ainsi le processus.
Selon Millennium Insurance Leader Souscription, le «type» de cycle de vente traditionnel a estimé la commercialisation du produit résidentiel en moyenne sur 12 mois. Aujourd’hui nous pouvons le voir réduit à 6 mois, et même, avec une utilisation plus intensive des outils numériques, cette moyenne pourrait être positionnée en 4 mois.

Les acheteurs et l’immobilier à l’ère du numérique
Taggé sur :